Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 27/04/2022

Et comme pour attendre l’été des festivals, c’est le Jazz Day de l’année

avec un programme des plus copieux un peu partout entre Lyon, Vienne, Saint Etienne, Villefranche sur Saône ou encore Bourgoin Jallieu et au-delà, il est impossible et quoi qu’il en soit inutile de vouloir papillonner, il vous faudra donc choisir et pour vous aider, visiter le site www.jazzday-lyon.com .

Decli_Jazz-Day_2022_FB_event_1600x850pxLe concert officiel retrouvera, dix ans plus tard, le hall du quartier général des Nations Unies à New York ; autour d’Herbie Hancock, la liste des participants donne le vertige, le pianiste Laurent de Wilde représentera quant à lui la France. Et à propos d’Herbie Hancock, on sait enfin la teneur de la formation qu’il réunira pour sa tournée estivale 2022 avec quelques compagnons devenus réguliers et fidèles : le guitariste Lionel Loueke, le bassiste James Genus et le batteur Justin Tyson, le quintet présentera le flamboyant Terence Blanchard à la trompette; inutile de préciser que les aficionados ont déjà l’eau à la bouche…

Pour le menu du moment et en guise de retour du marché je vous propose de découvrir une chanteuse nouvelle venue sur le devant des scènes et dont il faut absolument dévorer le premier disque. Lady Blackbird (Marley Munroe au civil) arbore un look original ébouriffant avec une chevelure afro totalement blanche malgré sa jeunesse, des tatouages troublants mais surtout une voix dans la très grande tradition de celles de la soul musique de ses parents. On pense immanquablement à la rudesse de Tina Turner, à la puissance de Chaka Kahn, à la gravité de Nina Simone ou encore à la sensualité de Lady Day. Après un clip sur le hit de sa reprise du Blackbird de Nina Simone, pour BLACK ACID SOUL elle est très bien accompagnée par un trio emmené par le pianiste Deron Johnson entendu notamment avec Miles Davis ; ce premier disque est une splendeur, la voix soul 2022 assurément, concerts ces jours à Paris au Duc des Lombards et à Nice le 15 juillet.

Autre nouveauté du moment dans un tout autre registre. Il y a quelques semaines, avec Michael Chéret nous évoquions ses collaborations avec le légendaire saxophoniste Scott Hamilton. Etabli en Italie depuis quelques années déjà, il parcourt le monde jouant sans compter avec tous ses fans et disciples. C’est en Suède avec le trio du pianiste Jan Lundgren qu’il a enregistré CLASSICS pour lequel il propose à son tour la relecture des répertoires de Rachmaninoff, de Ravel, de Tchaikovsky, de Dvorjak, de Debussy ou encore de Chopin…

Et nous voyagerons dans cette Scandinavie où le jazz est toujours aussi indentifiable avec encore une fois ces évocations d’univers infinis et envoutants fidèles à un espèce de stéréotype commun ; nouveautés du disque avec le trompettiste suédois Tobias Wiklund, il joue le cornet pour ce nouvel opus qui évoque avec révérence et personnalité le jazz des origines ou le pianiste norvégien Espen Berg avec son trio régulier et ses invités de marque comme la saxophoniste Hanna Paulsberg, les voyages des âmes sont ainsi garantis…

Pour le menu du jour parmi ses desserts gourmands :

  • Nobody’s Sweetheart – Lady Blackbird
  • That Lucky Old Sun – Tobias Wiklund
  • ·I Think Of You – Scott Hamilton
  • ·Nikolai – Espen Berg
  • ·Les oiseaux parlent - ils encore? – Jérôme Lefebvre
  • ·Fix It - Lady Blackbird
  • ·Skymming – Scott Hamilton
  • ·Âkervise – Espen Berg trio invite Hanna Paulsberg
  • ·Humoresque – Scott Hamilton
  • ·It’ll Never Happen Again – Lady Blackbird