Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 25/05/2022

Les actualités du disque sont toujours au menu du jour

 et pour commencer : nos « régionaux » ont une patate hard bop brulante. EARZ ! le quintet du batteur Nicolas Serret signe ABOUT TIME, sont deuxième disque ; ils sont ébouriffants, le blindfull test mettrait définitivement nombre d’aficionados au tapis avec Julien Bertrand et Stéphane Moutot en souffleurs complices et cette section rythmique maison cohérente et unie autour du batteur compositeur avec Etienne Déconfin au piano et François Gallix à la contrebasse.

Il y a du saxophone ce soir avec, annoncé semaine dernière, le sixième disque en leader de la saxophoniste Melissa Aldana, elle est désormais publiée sur le légendaire label Blue Note et, c’est entendu, sa copine Cécile McLorin Salvant signe désormais le visuel de ses pochettes. D’origine chilienne son papa saxophoniste et professeur lui transmet la passion. Elle commence l’alto à six ans avant de se saisir du ténor de son grand père, une belle histoire de famille. Le pianiste Danilo Perez la remarque et c’est bien évidemment à la Berklee College of Music de Boston qu’elle va bénéficier de l’enseignement et du soutien de mentors tels que George Garzone, Joe Lovano, Greg Osby, George Coleman pour n’en citer que quelques-uns, puis à N.Y. avec Jimmy Heath qui la conviera souvent à ses côtés. Elle joue désormais dans la cour des grands, est invitée un peu partout et a participé entre autre au beau projet féminin d’ARTEMIS. Le guitariste Lage Lund produit 12 STARS, y joue également avec le très fidèle contrebassiste Pablo Menares, le batteur Kush Abadey et pour deux titres, Cécile lui a « prêté » son Sullivan Fortner.

PAST & FUTURE : avec un coffret de deux CD, les nouveaux boss de Jazz A Vienne ont voulu témoigner de quelques enregistrements de légende et proposer aussi ceux qu’ils considèrent comme précurseurs. Une sélection pour le moins étonnante en 7 titres seulement pour résumer 40 ans de festival, ne cachons cependant pas le plaisir, d’autant que les enregistrements sont de belle qualité sonore, comme quoi les archives existent… Pour ce soir j’ai choisi McCoy Tyner pour son passage en sextet en 2005 avec George Mraz et Eric Harland pour la section rythmique, Terrel Stafford à la trompette, Gary Bart et Ravi Coltrane aux saxophones.

De saxophone ténor encore et pour annoncer que le 22 juin, Michael Chéret viendra nous présenter en exclusivité le tout nouveau disque qu’il a enregistré avec à ses côtés, l’un de ses mentors, le légendaire Scott Hamilton, l’occasion de réécouter Michael ce jour, en duo pour Gaby Schenke qui comme vous le savez a signé le générique de Jazz Chorus.

Puis plus tard, c’est au mois d’août, mais je suis déjà fébrile à l’idée de voir sur scène Lakecia Benjamin et son projet si personnel et révérencieux qu’elle a consacré à la relecture des musiques des Coltrane(s), rendez-vous pour Parfum de Jazz.

En primeur et en cerise sur votre gâteau du jour c’est Thaïs Lona et son amour de toutes les musiques de l’âme qui sont aussi les nôtres.

Dans le menu du jour pour ses desserts épicés :

  • Falling – Melissa Aldana
  • Central Park West – Lakecia Benjamin invite Jazzmeia Horn
  • Comptine – Earz!
  • Emilia – Melissa Aldama invite Sullivan Fortner
  • Manalyuca – McCoy Tyner
  • Traveller Between Two Realities – Gaby Schenke invite Michael Chéret
  • My Reverie – Scott Hamilton
  • 12 Stars – Melissa Aldana invite Sullivan Fortner

B.N.D. – Thaïs Lona