Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 08/06/2022

Menu du jour

Les actualités du disque avec une nouveauté et une nième réédition de l’un des disques essentiels de toute discothèque qui se respecte. Enregistré le 21 octobre 1961, John Coltrane s’approprie « My Favorite Things » pour son deuxième disque chez Atlantic. Le label Rhino spécialisé dans les rééditions un peu particulières célèbre les soixante ans de l’événement avec en bonus évidemment, quelques raretés sorties des rayons mais réservées aux collectionneurs compulsifs. « Mes choses préférées » est une chanson composée par Richard Rodgers sur le texte d’ Oscar Hammerstein II, pour la comédie musicale de Broadway La Mélodie du bonheur (The Sound of Music), sur scène c’est Mary Martin qui l'interprète en 1959. Pour le film de Robert Wise sorti en 1965, elle est chantée par Julie Andrews. C’est la première fois que l’on entend Coltrane au saxophone soprano, tous les saxophonistes de cette génération et les aficionados l’avaient bien oublié depuis qu’un certain Sidney Bechet l’avait promené avec lui, ils vont tous s’engouffrer dans l’aventure. Le titre restera très souvent au répertoire de Coltrane, il lui est désormais très intimement associé alors pour ce soir c’est la version originale initialement publiée que nous écouterons avec LE quartet, McCoy Tyner, Steve Davis et Elvin Jones.

L’occasion est bien trop belle de vous donner une nouvelle fois le PURSUANCE : THE COLTRANE’S de la saxophoniste Lakecia Benjamin pour un trio d’alto qu’elle partage avec Greg Osby et Bruce Williams et pour l’authenticité avec à la contrebasse Monsieur Reggie Workman, relecture d’Affinity une composition d’Alice Coltrane. Et pour écouter quelques plages du nouveau disque de la flutiste Ludivine Issanbourg qui retrouve son groupe Antiloops qu’elle formait il y a déjà dix ans; elles seront toutes deux à l’affiche du Parfum de Jazz de l’année, c’est pour la troisième semaine d’août en Drôme Provençale, qu’on se le dise.

De flute il sera question ce jour, pour SUPERNOVA, Ludivine Issambourg retrouve Timothée Robert à la basse, Jullien Sérié à la batterie et Nicolas Dérand aux claviers qui co compose aussi le projet. Une partition sophistiquée, un groove certain et quelques invités de première bourre dont la chanteuse, compositrice et arrangeuse Ellinoa qui est venue en studio avec une nouvelle composition évidemment. L’univers de Ludivine commence avec ce jazz soulfull, marque de fabrique du label CTI (peut-être celui de ses parents ?) qu’elle célébrait précisément pour son album précédent en redonnant le répertoire du Maestro Hubert Laws. Pour celui-ci, les univers sont multiples, actuels, les loops ne sont pas systématiques mais pour sûr le voyage presque interstellaire est garanti, le visuel promotionnel l’affirme tout autant…

A Primarette le 10 juin, pour Jazz En Bièvre, c’est le dernier concert d’une saison singulière pour laquelle le piano a été le principal invité. Sur la scène l’excellent trio lyonnais EYM ramène avec lui, de ses voyages internationaux, la chanteuse et flutiste indienne Varijashree Venugopal. Toujours inspiré par les musiques des Balkans, de l’Inde et de l’Orient, Elie Dufour jouera le grand Steinway, Yann Phayphet la contrebasse et Marc Michel la batterie avec très certainement un nouveau répertoire.

La programmation Jazz en Bièvre de la saison prochaine démarrera avec en événement, le concert du pianiste Jacky Terrasson, à la rentrée, nous en reparlerons évidemment avec François Ghani le directeur artistique de ces concerts « campagnards ».

Dans le menu du jour pour ses desserts du moment :

  • My Favorite Things – John Coltrane quartet
  • Affinity – Lakecia Benjamin
  • Back To The Future – Ludivine Issambourg
  • The Lighter Side (part I & II) – Jeremy Pelt invite la flutiste Anne Drummond
  • Quiet Sunny Ice – Ludivine Issambourg invite Ellinoa
  • Namaste! – EYM trio invite Mirande Shah
  • Penimbra – Ludivine Issambourg
  • Syeeda’s Song Flute – Lakecia Benjamin
  • Everytime We Say Goodbye – John Coltrane