Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 21/12/2022

Et comme le vieux barbu passera par les cheminées dans quatre jours, quelques idées pour les derniers achats ...  au cas où ;

Il y aura ce soir des piqures de rappel en guise de TOP 10 de mon année jazz discographique, choix parfaitement subjectifs évidemment bien sûr…

Mais tout d’abord un souvenir de concerts remarquables, celui d’Herbie Hancock dans le théâtre antique de Vienne et celui de Lakecia Benjamin pour Parfum de Jazz à Buis les Baronnies et dont j’attends avec ferveur le nouveau projet annoncé, PHOENIX…

Quant aux disques il n’est jamais facile de choisir mais quand même. Nous écouterons le dernier projet de Tigran Hamasyan que je regrette amèrement de ne pas avoir vu sur scène cette année, en trio et avec quelques invités aussi, une relecture époustouflante de standards absolument intemporels revisités, mais pas que…. Et le S.H.A.M.A.N.E.S. d’Anne Pacéo que je n’ai lui aussi pas encore vu et entendu en direct.

Le trompettiste Jeremy Pelt qui signe le troisième album de son quintet devenu régulier avec de jeunes musiciens sensibles et inventifs où brille particulièrement la vibraphoniste Chien Chien Lu qui donne une couleur unique à l’ensemble.

Il y a ces projets originaux, presque singuliers de deux compositrices trop peu sollicitées sur les « grandes » scènes avec la pianiste Leïla Olivesi et la violoniste Line Kruse à la tête de leurs mini big bands.

Il y aussi John Hadfield un percussionniste impressionnant qui a profité de son isolement parisien pour réunir un quartet cosmopolite de haute voltige, des merveilles de délicatesses propulsées par une batterie/percussions dynamisante, inventive et euphorisante

Deux enregistrements live, l’un avec le trio de Bill Evans : que s’est-il passé le 27 septembre 1979 au teatro general San Martin de Buenos Aires ? Bill est presque enjoué, un instant de bonheur sans doute avec son dernier trio, Marc Johnson à la contrebasse et Joe LaBarbera à la batterie ; l’autre avec Wayne Shorter à Detroit en 2017 en invité légendaire inespéré d’un super trio qui n’est pas le sien.

Le pianiste Joey Alexander qui a signé avec ORIGIN son projet personnel sans doute le plus abouti, et pour le souvenir du 30 mars 2022 : Madame Roselyne Bachelot alors ministre de la culture honorait tout un orchestre de jazz exclusivement féminin aux titres de l’Ordre des Arts et des Lettres, au Lady All Stars de Rhoda Scott au grand complet avec Airelle Besson, Sophie Alour et Lisa Cat-Berro propulsé par la batterie de Julie Saury, il faut désormais ajouter une deuxième batterie avec Anne Pacéo et deux saxophonistes solistes d’envergure, Céline Bonacina et Géraldine Laurent.

Bon Noël à vous, on se retrouvera sans doute en 2023…

Pour les listes de dernières minutes :

  • · Softly As In A Morning Sunrise – Tigran Hamasyan
  • · Mirages – Anne Pacéo
  • · Shifting Images – Jeremy Pelt
  • · Au feu des rêves – Leila Olivesi
  • · Windmills – Line Kruse
  • · Someday My Prince Will Come – Bill Evans
  • · Drummers Song – Wayne Shorter
  • · Secret Language – John Hadfield
  • · Rise Up – Joey Alexander
  • · Laissez-moi – Rhoda Scott et le Lady All Stars