Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 04/01/2023

Et pour célébrer l’année nouvelle je vous couvre d’une première volée de cadeaux en vous faisant profiter en avant-première d’un bouquet de nouveautés exclusives et enivrantes.

Je vous ai mainte fois évoqué les pépites du label Edition Records. Label indépendant anglais fondé en 2008 par le pianiste et compositeur Dave Stapleton et le photographe Tim Dickeson, il se concentre sur le jazz actuel évidemment mais aussi sur la musique contemporaine, la musique improvisée puis également sur la musique de chambre dite « classique ». Parmi les artistes maison majeurs il y a : Tim Garland, Kenny Wheeler, The Bad Plus, Kurt Elling, Mark Guiliana, Gretchen Parlato, Lionel Louéké, Chris Potter, Jeff Ballard, Norma Winstone… du très très beau linge en vérité.

Au menu du jour pour préfigurer les prochains arrivages : GOT THE KEYS TO THE KINGDOM sortira le 17 février, enregistrement live au Village Vanguard de l’un des plus demandé et remarqué des saxophonistes du moment, et ce depuis quelques années déjà : Chris Potter à la tête d’un véritable All Stars avec le pianiste Graig Taborn, le contrebassiste Scott Colley et le batteur Marcus Gilmore, c’était en février 2022 à N.Y.C.

Deux artistes majeurs et originaux du label, la chanteuse Gretchen Parlato et le guitariste Lionel Louéké. Il se connaissent depuis quelques albums déjà, jouent l’un avec/pour l’autre, avec LEAN IN c’est comme pour une histoire de famille en un duo complice qu’ils se sont réunis, délicatesse de la voix, subtilité de la guitare, un formidable cross over des musiques de leurs influences partagées ; autour du jazz, le voyage se poursuit en Amérique du sud, dans la grande Afrique et sans doute aussi dans les campagnes américaines après avoir quitté l’effervescence des métropoles.

En 2020, Lionel Louéké encore lui avait signé HH, en solo, un album tout en hommage à son « employeur » depuis plus de vingt ans déjà, Il Maestro Herbie Hancock ; le guitariste remet le couvert pour HH REIMAGINED avec la complicité de Gilles Peterson D.J. français, homme de radio et producteur établi à Londres, particulièrement influent dans le monde du jazz dit « acid ».

Kurt Elling n’a plus rien a prouvé, il est assurément l’un des rares chanteurs de jazz qui ne cesse de développer de nouveaux projets originaux, avec GUILTY PLEASURES il retrouve le guitariste Charlie Hunter pour un répertoire soul très bluesy où bien évidemment on ne l’attendait pas forcément, c’est là tout l’art des créateurs et du jazz en particulier.

Et le saxophoniste new yorkais Ben Wendel dont les projets sont de plus en plus ambitieux, pour ALL ONE, sur fond d’un orchestre à vent dont il est l’unique musicien, il souffle dans plus de trente instruments et s’offre pour chacun des six titres un invité haute couture : Cécile McLorin Salvant, Terence Blanchard, Bill Frisell, Elena Pinderhugues, José James et son ancien leader Tigran Hamasyan… excusez du peu.

L’année nouvelle commence bien, dans l’attente de pouvoir officiellement disposer de ces nouvelles productions, il n’y aura plus qu’à rêver de voir sur scène ces musiciens et musiciennes qui créent le jazz contemporain et à rester quoi qu’il en soit attentif aux productions du label britannique.

Pour la première de l’année :


  • ·Speak Joy – Ben Wendel invite Elena Pinderhughes
  • ·Lean In – Gretchen Parlato & Lionel Louéké
  • ·You Gotta Move – Chris Potter
  • ·One Finger Snap Version – Gilles Peterson & Lionel Louéké
  • ·Sticking To My Guns – Kurt Elling & Charlie Hunter
  • ·Akwê – Gretchen Parlato & Lionel Louéké
  • ·Olha Maria – Chris Potter
  • ·I Loves You Porgy – Ben Wendel invite Cécile McLorin Salvant
  • ·Boogie Down – Kurt Elling & Charlie Hunter
  • ·Hang Up Your Hangs Ups Version – Gilles Peterson & Lionel Louéké