Épisode du 15/11/2023

L’automne est la saison privilégiée pour les nouveautés et elles sont nombreuses…

C’est autour d’une chanteuse italienne bien inconnue sous nos contrées que j’ai sélectionné quelques délicatesses. Elles auront des saveurs particulièrement parfumées de voyages incroyables.

C’est la légendaire chanteuse Sheila Jordan qui dit tout le bien qu’elle pense de sa jeune consœur Elisabetta Antonini. Il faut dire que son projet THE BEAT GOES ON est une célébration de la musique et des écrits de la « beat generation » qu’elle honore, entourée d’une équipe de killers qui ont tout compris du be bop de leurs pères dont Francesco Bearzatti.

En France c’est Sophie Darly qui nous donne un pop jazz particulièrement rafraichissant. Elle aussi sait s’entourer brillamment, elle invite entre autres et en retour le saxophoniste Pierrick Pédron qui l’avait naguère fait monter sur scène à ses côtés.

Juste une Trace est un label indépendant qui fait la part belle à quelques musiciens à découvrir parce qu’ils ne sont pas forcément sous les feux intenses des rampes les plus brillantes, c’est notamment le cas avec Gary Brunton, le plus français des contrebassistes anglais, entouré lui aussi de quelques pointures dont le saxophoniste François Jeanneau, le batteur Andrea Michelutti et, suivant les titres, les pianistes Emil Spanyi et Paul Lay ; TRÊN DYYD est un projet jazz quasi-intergénérationnel et intemporel, Gary Brunton nous amène découvrir son Pays de Galles. Le Natural Element Quartet, gang parisien composé de Clément Thirion à la contrebasse, Franck Morin au piano, Renaud Védie à la guitare et Patrick Chenais à la batterie, réuni des amis qui ne sont plus des débutants et propose une mosaïque d’harmonies contemporaines.

IL EN PREND POUR TROIS ANS A RESIDENCE… « l’homme-orchestre » Stracho Temelkovski est un autodidacte incroyable, il est à lui seul le creuset des musiques d’un monde que l’on croirait imaginaire. Le Département de l’Isère en collaboration évidemment avec Jazz A Vienne, l’a choisi pour montrer et porter les mélodies dans tout le territoire viennois et surtout là où la culture au sens large est trop souvent absente. C’est au sein de la compagnie Musika Songes que Stracho fédérera les projets où la danse contemporaine, le hip-hop, l’écriture et le slam seront aussi des vecteurs, la photographie, la vidéo : concerts, ateliers en milieux scolaires… les idées fusent, le lancement officiel a eu lieu, à suivre assurément.

D’Afrique il est désormais question : avec STEV’IN MIND, le trompettiste Fabrice Martinez veut imaginer la rencontre entre ma musique de Stevie Wonder et l’Afrique. Ça groove très grave dans cette tour de Babel, les musiciens de cette aventure sont véritablement multi cartes : Bettina Kee « Ornette » aux claviers, Julien Lacharme aux guitares, Raymond Doumbe à la basse et Romaric Nzaou à la batterie.

C’est le cas également avec l’African Jazz Roots, hommage à l’Afrique particulièrement convainquant avec le batteur Simon Goubert et le joueur de kora Ablaye Cissoko. Ils présentent le troisième opus de leur rencontre en compagnie de la pianiste Sophia Domancich, du contrebassiste Philippe Viret et des percussions d’Ibrahima Ndir, ils sont en concert dans notre région…

C’est à la flute et Sous Tous les Toits du Monde pour un nouvel extrait du dernier Sophie Alour, avec son amie Anne Pacéo aux drums et deux spécialistes des cordes si souvent demandés : le guitariste Pierre Perchaud et le violoncelliste Guillaume Latil.

Rob Luft est un guitariste anglais du label Edition Records, victime du confinement il est resté bloqué en Egypte et a écrit ce troisième album à cette occasion, mais il a aussi voulu célébrer Le Duke…

Pour les parfums du jour:

  • Cookin’ at the Continental – Elisabetta Antonini
  • Love With A Twist – Sophie Daly
  • Odimé Siné – Stracho Temelkovski avec Ashraf Sharif Khan et Jean-François Baez
  • Bodies Are Flow – Natural Element Quartet
  • Energy master loc – Gary Brunton
  • Requiem for Bird Charlie Parker – Elisabetta Antonini
  • Dirty Bebop – Gary Brunton
  • Look Around – Fabrice Martinez
  • Sous tous les toits du monde – Sophie Alour
  • La langue de Barbarie - African Jazz Roots
  • African Flower – Rob Luft