Épisode du 22/11/2023

Ah les agendas !

Nous n’avons pas pu trouver la date qui convenait, alors pour une fois, je tenterai de me débrouiller sans Jacques Seigneret, Monsieur le directeur artistique de Jazz A Fareins, pour l’évocation de la vingtième édition qui se tiendra du 23 au 26 novembre.

Bel anniversaire en vérité pour le festival d’automne qui a invité quelques stars du moment pour célébrer l’événement et présenter des très nouveaux projets. C’est Erik Truffaz qui est à l’honneur, d’autant plus opportun que CLAP !, son disque le plus récent, est dans l’actualité des nouveautés et que ce sera son seul concert dans la région. Présence délicate pour le nouveau projet de la violoncelliste et chanteuse cubaine Ana Carla Maza pour lequel elle ne sera plus la seule sur scène et de celle d’une jeune saxophoniste new yorkaise qui commence à faire très sérieusement parler d’elle pour sa première venue dans la vieille Europe, c’est Sarah Hanagan avec le trio d’Olivier Truchot. Ce sera sans doute pour beaucoup une révélation que celle de découvrir Human Flow, le dernier projet particulièrement original qu’Alfio Origlio fait naître depuis quelques mois et au sein duquel brille déjà Fleur Worku, chanteuse et violoniste aussi. Les Doigts de l’Homme célèbreront quant à eux leur vingt ans d’existence avec un nouveau programme qu’ils présenteront en avant-première sur la scène de l’Espace Carjata.

Pour compléter ce tour d’horizon il y aura aussi d’autres extraits de mes disques du moment avec Natural Elements, Rob Luft, Fabrice Martinez, Miho Hazama, Nikki Iles, Pierre Bertrand sans oublier l’évocation de trois concerts qu’il ne fallait pas rater : Antonio Lizana, l’African Jazz Roots et l’OPHELIA de la chanteuse et cheffe de gang Ellinoa.