Épisode du 06/12/2023

Et comme je suis resté sur le coup de chaud du quintet d’Antonio Lizana écouté dans le cadre du Rhino 2023, mes écoutes du moment,

que je vous fais partager, se sont tournées vers le jazz ibérique dont nous attendons avec impatience qu’il franchisse un peu plus les Pyrénées…

Il y a plus de soixante ans que le jazz fricotte avec la musique espagnole, Miles Davis et Gil Evans ont montré des voies, celles qui tournent autour du célébrissime Concerto de Aranjuez, des musiques de Manuel de Falla et celles qui utilisent les codes de la musique flamenco : bulerias, alegrias, soleares... Puis évidemment les « fiestas » obnubilantes de Chick Corea, ses amis guitaristes Al di Meola et John McLaughlin nous ferons même découvrir Paco de Lucia, authentique guitariste flamenco qui lui fait le chemin inverse en allant vers le jazz ; Carles Benavent, Jorge Pardo, Chano Dominguez et Martirio ses illustres compatriotes œuvrant dans cette même direction mais restant très curieusement dramatiquement peu présents sur les scènes françaises. Des espagnolades il n’est nullement question ce soir, nous savons que le flamenco désigne à la fois une danse et une musique qui vont l’une avec l’autre mais pas nécessairement, qu’il est tout comme le blues et la tango, l’expression de tragédies, de souffrances mais aussi l’expression amoureuse de désirs puissants.

La sélection toujours subjective du jour s’articule autour du pianiste Daniel Garcia qui est un accompagnateur régulier d’Antonio Lizana et de quelques autres aussi, « Le flamenco et le jazz sont frères », dit-il. Une formation « classique » avant d’intégrer, lui aussi, le Berklee College of Music et notamment la classe du pianiste Danilo Pérez. Mais Daniel n’est pas qu’un accompagnateur recherché, il emmène aussi dans les studios et sur les scènes son propre trio qu’il a réuni autour d’un tandem cubain formé de la contrebasse de Reinier Elizarde « El Negrón » et de la batterie de Michael Olivera, trio complété de quelques solistes prestigieux. Formation parfaitement cosmopolite avec la trompette d’Ibrahim Maalouf, la clarinette d’Anat Cohen ou encore la guitare de Gerardo Nuñez et la flute de Jorge Pardo.

Quelques musiciens français sont eux aussi tombés dans la poêle à paella flamenca : Pierre Bertrand, Louis Winsberg, Renaud Garcia-Fons ou plus récemment Baptiste Bailly entre autres.

Olé !

Pour les fougues du jour:

  • Will O’ The Wisp – Miles Davis et Gil Evans
  • Cancion del Fuego Fatua – Daniel Garcia et Ibrahim Maalouf
  • Anna Maria – Chano Dominguez et Antonio Lizana
  • Estepona - Pierre Bertrand & Casa Negra
  • Paloma – Louis Winsberg
  • El Rio – Antonio Lizana & Sheila Blanco
  • Armando’s Rhumba – Chick Corea
  • Via de la Plata – Daniel Garcia et Anat Cohen
  • Carcajadas – Baptiste Bailly
  • Mambé – Antonio Lizana
  • Un Amor Real – Chano Domingez et Gerardo Nuñez
  • Song of our Country – Miles Davis et Gil Evans