Épisode du 23/01/2024

Et oui, il me semblait bien en oublier un, à minima…

 En ce début d’année je vous ai proposé mon Top 20 des disques de 2023 et j’ai oublié ce PEDRON / RUBALCABA, quelle misère ! J’en ai sans doute oublié d’autres, on verra, alors ce soir séance de rattrapage avec de nouveaux extraits de la galette de rois (c’est la saison) en dégustation de cette session magnifique que le saxophoniste Pierrick Pédron et le pianiste Gonzalo Rubalcaba ont enregistré à New York et quelques nouveautés aussi.

Et des pianistes avec d’autres délicatesses récentes et pour commencer, je l’avais annoncé, après un premier opus en solo produit par Alfio Origlio, Mark Priore enregistre avec son trio produit cette fois ci par Giovanni Mirabassi. Depuis qu’il a fait ses écoles notamment avec Mario Stantchev, Mark joue dans les clubs et sur les scènes européennes, il est très demandé et particulièrement pour « envelopper » quelques chanteuses du moment, il accompagnait quelques Divas cet été. Avec ses copains parisiens Juan Villarroel à la contrebasse et Elie Marin-Charrière à la batterie il signe un disque de compositions particulièrement introverties préférant les avancées harmoniques souvent cyclique et les atmosphères qu’elles suscitent à l’art de l’aria.

Mario Canonge quant à lui semble redécouvrir le plaisir du trio classique en s’entourant de jeunes musiciens qui distillent eux aussi la fusion si particulière des Antilles. Dans les années 80, deux groupes se disputaient les scènes pour jouer ce jazz dit « fusion » qu’ils donnaient avec ferveur et fureur, Ultramarine croisait le fer avec Sixun. Tous les membres des deux groupes ont mené des carrières personnelles depuis mais ils se croisent nécessairement pour leurs projets respectifs. Pour accompagner le pianiste qui signe toutes les compositions il a fait appel à Michel Alibo (il était le bassiste de Sixun) qui joue la contrebasse pour cette session enregistrée live en club et pour la batterie c’est la nouvelle génération avec un magicien des tambours : Arnaud Dolmen.

Je ne peux résister à vous faire entendre à nouveau ce pianiste géorgien que j’ai découvert très récemment. C’est en trio que Giorgi Mikadze a enregistré à Paris pour Peewee ! avec François Moutin à la contrebasse et Raphaël Pannier à la batterie un premier volume de FACE TO FACE, fusion ma chère fusion évidemment, à suivre assurément.

Puisque d’Antilles il est question, une touche du récent album que Grégory Privat a enregistré en solo dans le salon particulier de la productrice audacieuse Hélène Dumez qui s’attache à inviter des maîtres du clavier ; pour l’instant, ils sont treize à s’être adonné à la liberté des improvisations qui ne sont pas forcément celles que nous connaissons d’eux.

Et de ce batteur que vous connaissez forcément : il a été avec son ami Manu Dibango le créateur de cette soul makossa que même Michael Jackson a « un peu » plagié… Avec BACK TO MY ROOTS, Lucien Dobat affirme son amour pour le jazz soulfull qui réchauffe et donne la banane ; un quintet genre « dream team » avec quelques passionnés qui savent ce qu’envoyer veut dire : Ronald Baker à la trompette, Philippe Chagne au ténor et une rythmique au assure avec Philippe Petit au piano et François Masse à la contrebasse.

Pour le retour du marché :

  • Roxana – Mark Priore trio
  • Ezz-Thetic – Perrick Pédron & Gonzalo Rubalcaba
  • 317 East 32nd Street – Jo Lawry + Linda May Han Oh & Allison Miller
  • Les 3 fleuves – Mario Canonge trio
  • Dreamsville - Perrick Pédron & Gonzalo Rubalcaba
  • Entre la pélée et l’Ararat – Mario Canonge trio
  • Jour 4 – Grégory Privat solo
  • Bossa Bokolo – Lucien Dobat 5 tet
  • Lawns - Perrick Pédron & Gonzalo Rubalcaba
  • Not Easy To Repeat – Girogi Mikadze trio
  • Rouge-Gorge – Mark Priore trio