Épisode du 14/02/2024

Pensez donc… un inédit de Weather Report !

Et oui, les surfeurs du web connaissaient la séance puisqu’elle a fait l’objet d’une captation, techniquement très « datée », mais c’est bel et bien une première édition que ce double CD audio qui lui bénéficie d’une belle qualité sonore. Nous sommes à Berlin le 3 septembre 1971, sur un plateau TV, dans une espèce de tour de Babel magnifique. C’est la naissance du groupe co dirigé par le pianiste autrichien Jo Zawinul et le saxophoniste américain Wayne Shorter. Ils ont été, pour Miles Davis, ceux qui ont montré la voie de ce jazz que l’on dira rock et que je préfère qualifier d’électrique : « fusion ma chère fusion, encore une fois... » A leurs côtés, un virtuose de la contrebasse tchécoslovaque c’est Miroslav Vitous, un batteur américain puissant c’est Alphonse Mouzon et le percussionniste brésilien Dom Um Romão. Oui mais voilà, pour quelques titres de cette session, ils font appel à trois des meilleurs « souffleurs » européens du moment pour colorer et amplifier les récentes compositions des chefs. Au trombone, il est suédois, c’est Eje Thelin et deux sujets de sa gracieuse majesté pour une section de sax minimaliste avec Alan Skidmore et John Surman. Un jazz intemporel qui n’a pas pris de ride, c’est dire à quel point il est une étape majeure de son histoire, indispensable qu’on se le dise.

Bon et bien c’est très officiellement inauguré depuis le 7 février, le jazz aura son Quartier Latin Jazz Club, un dimanche sur deux au musée gallo-romain de Saint Romain en Gal. Un premier concert de prestige le 17 mars avec la venue du quartet du saxophoniste Steve Coleman que l’on n’avait pas vu sur nos scènes depuis quelques années déjà. Il a été à la fin des années 70 un rassembleur de nouveaux talents de la scène new yorkaise jusqu’à la formation en 1981 de son groupe légendaire à la géométrie très variable : « Five Elements », c’est dans un duo privilégié avec le contrebassiste Dave Holland que nous l’écouterons ce jour. J’aime beaucoup la chanteuse Estelle Perrault, elle est également au programme du club et de ma sélection, comme une bouffée d’oxygène très frais.

Parmi les nouveautés du beau label espagnol Fresh Sound dans la catégorie New Talents, deux jeunes musicien français qui confirment leurs compétences et leurs originalités. INCEPTION est le nouveau disque du trio américain régulier du vibraphoniste Simon Moullier qui n’en finit pas de triturer les standards intemporels du jazz avec le contrebassiste Luca Alemanno et le batteur Jongkuk Kim. Deuxième enregistrement du pianiste Noé Sécula, élève de Brad Mehldau, qu’il faut écouter assurément avec un premier extrait pour lequel son quartet est augmenté par le ténor de Gerard Chumilla, Noé devrait être très prochainement l’un de mes invités, à suivre…

Pour le retour du marché des fraicheurs du moment:

  • ·Directions – Weather Report
  • Angola – Noé Sécula
  • ·Peggy’s Blues Skylight – Simon Moullier
  • ·Straight Ahead – Steve Coleman & Dave Holland
  • ·Inception – Simon Moullier
  • ·Gone By Days – Estelle Perrault
  • ·Dr. Honoris Causa – Weather Report