Épisode du 12/06/2024

Le légendaire label ECM réédite en vinyle de luxe mais sort aussi quelques nouveautés sur CD…

Edition of Contemporary Music, plus connu sous son sigle ECM, emmené depuis plus de cinquante-cinq ans par le producteur indépendant Manfred Eicher est célèbre pour le son singulier et parfois décrié de ses enregistrements, le graphisme tout aussi épuré de ses pochettes. Le label doit beaucoup à ses musiciens contractuels comme Keith Jarret et Pat Metheny mais aussi les « nordiques » qu’il nous a fait découvrir : Jan Garbarek, Terje Rypdal, Bobo Stenson, Nils Petter Molvaer et beaucoup d’autres. Le producteur n’a jamais oublié les grands créateurs d’outre Atlantic comme Don Cherry, Chick Corea, Gary Burton, Jack de Johnette, John Abercrombie, Dave Holland et même l’Art Ensemble Of Chicago ; en plus d’un demi-siècle ils sont nombreux ceux qui ont réalisé quelques enregistrements définitifs sur ce label. Profitant de l’engouement pour les galettes noires, pour cette nouvelle salve de réédition de la série Luminescence, le label propose une fois de plus quelques disques de légende.

GATEWAY tout d’abord, 1976, un premier album qui posait les bases d’un trio novateur en terme d’échanges entre la guitare de John Abercrombie, la contrebasse de Dave Holland et la batterie de Jack DeJohnette.


1977, autre trio singulier avec AZIMUTH, réuni autour du trompettiste canadien Kenny Wheeler qui trouve avec la chanteuse Norma Winstone et le pianiste John Taylor deux complices britanniques de génie, ils enregistreront une demi-douzaine d’albums et les tournées qui les accompagnaient.


ANGEL SONG pour un quartet de stars, sans batteur, qui parlent le même langage ; là encore autour de Kenny Wheeler, avec Dave Holand et le guitariste Bill Frisell, ils ont la complicité du légendaire Lee Konitz qui aura multiplié les expériences depuis qu’aux côtés de Miles Davis, de Gil Evans et de Lennie Tristano il jetait le trouble avec ce jazz que l’on disait cool.

Et comme une évidence le groupe peut être le plus « africain » réuni par le saxophoniste Jan Garbarek pour AFRIC PEPPERBIRD, sa première collaboration chez ECM en 1970, ils deviendront l’écurie de choc des studios norvégiens, le contrebassistes Arild Andersen, le guitariste Terje Rypdal et le batteur Jon Christensen.

Cette sélection du jour est parsemée de quelques touches de souvenirs de l’immense saxophoniste David Sanborn à la tête de l’une ou l’autre de ses propres formations ou invité de marque avec ses « frères » Brecker ou encore pour le premier disque en leader du guitariste Mike Stern.

Les actualités « label » du moment :

  • A la verticale – David Sanborn
  • Afric Pepperbird – Jan Garbarek quartet
  • It Took a Long Time – The Brecker Brothers invitent David Sanborn
  • The Tunnel – Azimuth
  • Back Woods Song – Gateway
  • Windsong - Jan Garbarek / Keith Jarrett
  • Nicolette – Wheeler / Konitz / Holand / Frisell
  • Zee Frizz – Mike Stern invite David Sanborn