Radio Les émissions Jazz chorus

Épisode du 09/03/2022


Un programme exclusivement et résolument féminin ce soir, la nouvelle réédition remastérisée des deux premiers disques d’un célébrissime groupe vocal de quatre sœurs en est également le prétexte. C’est presque une caricature de discographie : un papa pasteur, la chorale de l’église et évidemment ses filles sur les rangs. Au début des années soixante-dix, les Pointer Sisters déboulent en trombe sur les platines des DJ, les bacs des disquaires, les plateaux de télévision et bientôt les scènes. Anita, Ruth, Bonnie et June aiment et chantent toutes les musiques dans tous les styles : RnB, soul, pop, country, funk, dance, disco et jazz évidemment. Leur premier disque un peu « catalogue » fait étal d’une mise en place au millimètre, d’arrangements efficaces, aussi énergiques qu’originaux. Les invités prestigieux se succèdent en studio au gré des titres. Les voix sont impeccables, complémentaires, sur une large tessiture, elles deviennent la nouvelle référence et on va vite découvrir en les voyant en direct que la scène est aussi leur affaire, elles recevront toutes les distinctions, elles sont au tops. Quelques incartades en solo pour Bonnie, June puis Anita mais jamais sans oublier les frangines. A la mort de June en 2006, la cadette, le trio s’étiole même si Issa, la fille de Ruth monte sur scène.


Les chanteuses sont évidemment sollicitées pour ma programmation, en Italie tout d’abord avec deux romaines qui célèbrent le Brésil intemporel de Vinicius de Moraes et de Chico Buarque, Susanna Stivali fait appel au piano de Rita Marcotulli.


Indra Rios-Moore est une chanteuse new yorkaise venue s’installer dans la vieille Europe avec son saxophoniste de compagnon Benjamin Traerup après un premier disque sur le célébrissime label Impulse produit par Larry Klein, grand découvreur de talents féminins.


Sous l’étiquette des jazzs venus d’ailleurs et pour la récente actualité du disque, la pianiste, chanteuse et compositrice Clélya Abraham a signé son premier disque en solo, sans sa fraterie musicale elle donne ses visions d’un jazz enjoué qui invite aux voyages vers des univers créoles qu’elle redonne avec personnalité entouré d’un gang de jeunes musiciens sur qui il faut aussi compter.


De BLACK RADIO III, dernier opus de Robert Glasper, deux nouveaux titres avec Jennifer Hudson et Lalah Hathaway en invités vocalistes.


Le MN Big Band de Matthieu Notargiacomo célèbre son Gainsbourg avec la chanteuse Chloé Cailleton. (Matthieu sera l’un de mes prochains invités…)


Et pour finir en force, un nouvel extrait du Lady All Stars de Rhoda Scott avec un peu du « best of » des jazzwomen du moment.

Pour le menu du jour et ses délicatesses sonores :

  • Cloudburst – The Pointer Sisters
  • Everybody Wants To Rule The World – Robert Glasper ft. Lalah Hathaway + Common
  • Salt Peanuts – The Pointer Sisters avec Herbie Hancock
  • Valsinha – Susanna Stivali avec Rita Marcotulli
  • Black Coffee – Bonnie Pointer
  • Walk On The Wild Side – Indra Rios-Moore
  • Little Pony - The Pointer Sisters
  • Des laids, des laids – NMBig Band avec Chloé Cailleton
  • M.A. Style – Clélya Abraham
  • Pains And Tears – The Pointer Sisters
  • Out Of My Hands - Robert Glasper ft. Jennifer Hudson
  • City Of The Rising Sun – Rhoda Scott & le LADY ALL STARS